«Corpus Christi», un prétexte…


Am postat textul de mai jos pe Facebook, ca urmare a unui e-mail pe care l-am primit. Cred că subiectul nu ține numai de religie, de aceea îl public și aici… Sper să fie citit și interpretat în mod corect.

Îmi cer scuze celor care nu știu franceza.



*           *

*


J’ai reçu récemment un couriel anonime (voir le texte en bas) annonçant la sortie, cet été, d’une nouvelle „production cinématographique” sous le titre de „Corpus Christi”. Non, il ne s’agirait pas de la Fête-Dieu (Fronleichnam en Allemagne), ni même de la ville texane omonime, mais d’une autre histoire hot (et hit) conçue pour choquer, donc pour être vendue aux dépenses de la religion chrétienne.

Il paraît qu’il s’agit pourtant d’un hoax (http://www.hoax-slayer.com/corpus-christi-gay-jesus-movie-hoax.shtml; http://www.snopes.com/politics/religion/gayjesus.asp), c’est-à-dire d’une fausse information transmise sur l’internet à l’intention des naifs prêts à avaler n’importe quoi. Mais, l’idée en soi, mise en scène ou pas, constitue encore une attaque contre la foi chrétienne.


Depuis „La Dernière Tentation du Christ” et „Le Code de Da Vinci” (et autres romans de Dan Brown), la faim d’une publicité rapide et facile, directement proportionnelle au scandale qu’elle provoque, engendre des sacrilèges dont la valeur de marché n’est plus la seule mesure qui compte. Les connotations politiques ne sont plus à négliger.


On protège de plus en plus, avec un soin militant, avec une volupté humaniste digne d’une cause meilleure et parfois même avec une râge démocratique suspecte, toutes les susceptibilités, les droits et la dignité de toutes les minorités possibles: réligieuses, raciales, nationales, ethniques, sexuelles, culturelles, etc…. L’Islam est devenu un tabou, toute remarque critique au sujet d’un juif risque d’être taxée comme anti-sémitisme, on a inventé la „pollitical correctness” („correctitude pollitique”) au nom de laquelle certaines appellations sont devenues péjoratives, frisant l’absurde… Un noir n’est plus un noir, ni même une personne de couleur, mais un „afroaméricain”, un „afrofrançais”, voire un „afrosuédois”. Les noirs d’Afrique seraient, sans doûte, des „afroafricains”. Les gitans ou les tsiganes sont désormais des „rroms”… Les homosexuels des „gays”… Les handicapés sont appelés „des personnes avec disabilités”… Les obèses des „surpondéraux”… Et la liste des mots bannis peut continuer. Sinon, c’est l’insulte, l’intolérence, la discrimination, le racisme, voire le fascisme.

Pourtant, un titre de film comme „White men can’t jump” (de Ron Shelton avec Wesley Snipes, 1992) n’est qu’une aimable blague, tandis qu’un titre imaginaire comme „Black men can’t think” serait, certainement, une grave insulte raciale.

Au nom de la pluralité des fois on a remplacé les croix rouges des ambulances avec des astérisques bleus et maintenant on veut imposer la même chose aux pharmacies. En Israel, les ambulances portent l’Étoile de David et en Turquie le Croissant rouge, mais on s’en fout, bien que les deux états se prétendent laïques!

Dans la même insouciance à l’égard des droits de la majorité, devenue, à son tour, minorité dans l’ensemble des droits de l’homme et des droits collectifs, personne ne semble s’inquiéter quand les discriminations deviennent positives, quand la censure dans les médias et dans la vie cotidienne devient orwellienne.

Devant tout ça, on se pose la question qui prodest?. La réponse n’est pas évidente et il est difficile à y répondre. Chacun d’entre nous a ses propres réponses. Une chose est certe et certaine, nous subissons une dégradation morale au nom d’une fausse liberté de conscience et d’une liberté d’expression à géometrie variable.

Que ce soit une verité ou une fiction, l’idée d’un autre scénario sexuel lié au nom de Jésus est une impiété que notre église subit, une fois de plus, avec componction, avec l’humilité christique. Il serait peut-être temps que des lois punissent non pas seulement l’anti-sémitisme, le racisme, l’anti-islamisme, mais égalememtet l’anti-christianisme. Il est nécessaire qu’une soldarité œcuménique s’impose et réagisse à ce genre de laisser-faire que la société civile occidentale adopte, trop occupée à veiller à toute sorte de droits plus ou moins bizarres et exotiques.

À l’époque où l’Europe subit une islamisation démographique (16 millions en 2007 dans l’Union Européenne et selon Don Melvin la population musulmane en Europe – en dehors de la Russie – atteindra son double jusqu’en 2020) préserver les valeurs de la religion, de la civilisation et de la morale chrétienne dépasse la foi et devient aussi un devoir patriotique européen.

La perspective – bien que lointaine – d’un Croissant au sommet de la flèche de Notre Dame ou du Dôme de Cologne n’est pas aussi folle que ça puisse paraître, puisque la basilique byzantine Sainte Sophie de Constantinople (Istanbul), bâtie comme église chrétienne au VI-ème siècle, fut transformée en mosquée au XV-ème siècle, après 900 ans.

À bon entendeur salut!

*         *

*
«”Corpus Christi” is a film, due to be released this June to August. A disgusting film, set to appear in America later this year, depicts Jesus and his disciples as homosexuals! As a play, this has already been in theatres for a while. It’s called „Corpus Christi” which means „The Body of Christ”. It’s revolting mockery of our Lord. But we can make a difference. That’s why I am sending this e-mail to you. If you do send this around, we just might be able to prevent this film from showing in America. Let’s stand for what we believe in and stop the mockery of Jesus Christ our Savior. Where do we stand as Christians? At the risk of a bit of inconvenience, I’m forwarding this to all I think would appreciate it, too. Please help us prevent such offenses against our Lord. There is no petition to sign, no time limit, or minimum number of people to send this to… It will take you less than 2 minutes! If you are not interested and do not have the 2 minutes it will take you to do this, please don’t complain when God does not have time for you because He is far busier than we are. Hey, it’s worth a shot! Apparently, some regions in Europe have already banned the film. All we need is a lot of prayer and a lot of e-mails. JUST GET THE WORD OUT!»

***

© Alexandru Dan Mitache • 2010

3 răspunsuri la «Corpus Christi», un prétexte…

  1. alin spune:

    Discriminarea pozitiva a ajuns deja greu de digerat in Europa occidentala. Totul a culminat cu intentia de anul trecut a guvernului MB de a scoate Craciunul din randul sarbatorilor legale pt. a nu afecta sesibilitatile celor de alte confesiuni. Total absurd. Am avut noroc cu cei din nordul Angliei care sunt mult mai conservatori. Pana la urma am ajuns la concluzia ca si excesul de civilizatie strica.

    • ALEXANDRU MITACHE spune:

      Sau excesul de democrație? Poate că Nuți are un pic de drepatate… :)))

      • alin spune:

        Ai dreptate.Excesul de civilizatie si excesul de democratie pot avea uneori efecte nedorite. Poate ca o dictatura luminata sau un dictator luminat e solutia. Lasand gluma la o parte, francezii au pus totusi punctul pe i in problema de a purta la scoala insemne ale religiei iar elvetienii au fost impotriva construirii de minarete. In UK te crucesti ce vezi la scoli . Arabi ,indieni , negrii … turbane , voaluri , cruci … de parca esti intr-un bazar de nebuni.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s

%d blogeri au apreciat asta: